BURCY



En ANGLAIS

Page au format wiki ICI

121 feux en 1789 (600 habitants) - représentants Michel Lebesnerais, avocat, et Jean Auvray dit Mulotière.

1131 Ha - 355 Habitants - 31 au Km2 (1990) - 351 en 1999
cadastre 1825 Burcy
plan d'assemblage cadastre 1825 BURCY


Situation 1865
Superficie : 1151 ha 99 a 6 ca
Population : 612 habitants
Impôts : 7.494,75 Frcs
Maire : Barbot
Curé : Hamel
Instituteur : Roger
Institutrice : Levoisvenel



Notables et Commerçants 1870 1895 1914



Situation 2001 :

Electeurs : 256
Maire : C. Boisnier
Conseillers : Auvray, Beaugeard, Poupion, Larcher, Duchemin, Lecomte, Maupas, Guillouet, Chanu, Lepetit.
Secrétaire : N. Esnault
Mairie : Lu 16/18 - Je 10/12 - Tél. 02 31 68 04 71
E-mail Mairie de BURCY : Burcy
Bibliothèque.

En 1450 Burcy faisait partie de la sergenterie du Tourneur, et devait 36 jours de guet au château de Vire.
Le premier seigneur connu est Serlon de Burcy dont le château se trouvait au lieu-dit la Motte sur la rive gauche de l'Alliére, il prit part à la conquête de l'Angleterre et reçut une baronnie dans le Dorset et le Somerset.Guillaume de Burcy, son descendant, conserva après 1204 son fief dans la paroisse moyennant une rente au roi de France.
En 1521, la paroisse appartenait à Julien d'Amphernet, baron de Montchauvet, La Galonnière, Mesnil-Patry, Avangour, Saint Vigor des Monts. Il serait décédé en 1553. Généalogie Famille d'AMPHERNET.

Il épouse en premières noces Anne de Brecey, décédée le 8 juin 1535.
Un fils, Jacques qui fut seigneur de Burcy du chef de son père, et seigneur de Brecey de par sa mère, marié à Renée d'Oussey il eut une fille Françoise d'Amphernet qui deviendra Françoise de Vassy, qui fit ériger en baronnie sa seigneurie de Brecey. Ses descendants seront les de Vassy, marquis de Brecey. Jacques embrassera la religion réformée. Au cours des guerres de religion, les maisons du sieur de Sourdeval et de Choisel de la Motte furent pillées par les troupes de Montgommery conduites par La Forest de Vassy et le sieur de la Poupelière le 1er septembre 1562. Lors de la contre-attaque du Duc d'Etampes à Vire le 4 septembre La Forest de Vassy fut exécuté et la Poupelière ne dut sa vie qu'à l'intervention de sa femme auprès du Duc.
Le dernier seigneur de Burcy fut Philbert Antoine de Combault, comte d'Auteuil qui succédait à la famille Cotelle qui l'avait conservé pendant quelques décennies après l'avoir acquis des Perthou vers 1620.
Bien que pendant la Révolution, Burcy soit resté une paroisse relativement calme, ses habitants aidés par les chouans locaux se déplacèrent au Désert pour y détruire les titres de propriété qui les gênaient.
En 1700, il existait un prieuré dont le prieur était Jean Charles de Sarcilly et un curé Guillaume Chapes dont les revenus étaient de 600 et 700 livres et qui exerçaient leurs fonctions alternativement chaque semaine pour les 705 habitants 4 religieux et 10 nobles.
Eglise magnifique avec sa charpente cintrée classée monument historique, et un sol formé de nombreuses pierres tombales. Le porche possède encore les bancs de pierre prévus pour les assemblées des dimanches. Les dîmes étaient perçues par le prieuré du Plessis à la suite du don fait au 12éme siècle par Zacharie de Burcy et Richard II de Rollos. Il existait également deux confréries : celle de Sainte Anne et celle du Rosaire.Eglise de Burcy -
                photo numérique Roynel-Leroy En 1789 l'église était fort bien meublée, dans l'inventaire du 16 mars 1794 sont signalés :
3 calices, 3 patènes, 1 soleil, 1 custode, 2 burettes le tout en argent pour un poids de 9 marcs 2 onces 10 gros.
2 encensoirs, 2 navettes, 5 croix, 2 lampes, 1 vespillon, 1 plat, 24 chandeliers, 1 bénitier le tout en cuivre pour un poids de 115 livres.
20 chapes, 4 rideaux, 1 dais, 2 bannières, 2 chasubles.
2 cloches livrées au district de Vire pour un poids de 900 livres.
Les biens du prieuré furent estimés le 2 novembre 1790 par François Dupont de Truttemer le Petit et Michel Bonnel de Vire à un revenu de 145 francs.
En 1579, Jean Lair faisait construire le manoir du Douit (lavoir) dont il ne reste que quelques ruines. Un de ses descendants, Jacques Lair helléniste brillant est né en 1647 à Burcy, régent du collège du Bois à Caen, il est mort en 1698.
Charles Julien Lioult de Chênedollé est né à Vire le 4 novembre 1769, d'un père membre de la cour des comptes de Normandie.
Après des études au collège des Cordeliers à Vire, puis chez les Oratoriens à Juilly, il émigra en décembre 1791 en Belgique puis en Hollande pour rejoindre l'armée des Princes.
Etienne Broglin, Maître de Conférences à l'Université de Paris-Sorbonne Paris IV nous a fourni les précieux renseignements suivants sur ses études à Juilly :
"Charles Julien Lioult de Chênedollé, né à Vire le 4 novembre 1769 (et non en octobre comme on le dit à Juilly), fils de Charles, Ecuyer, Seigneur, Patron, Conseiller à la Chambre des Comptes, Aides et Finances de Normandie, et de Noble Dame Suzanne Charlotte Julienne Des Landes, Dame de Chênedollé, est entré en l'Académie Royale de Juilly le 10 novembre 1781 en classe de 6ème. En 1786 il est classe d'humanités (classe de seconde) où il s'est distingué. Il est d'ailleurs déjà membre de l'Académie. En 1788, il est académicien honoraire, est en classe de philosophie et soutient des thèses en avril et août. Il quitte le collège le 25 août 1788, ses humanités achevées.
Il avait 40 sols par mois de menus plaisirs au début, portés à 60 le 1er mai 1786. Il a pris les leçons du Maître Ecrivain du 21 décembre 1781 au 4 juin 1787, et celles du Maître de Danse à partir du 20 avril 1786. Il n'a guère souffert de maladie; je n'ai relevé que des glandes au col, et des engelures, mal fort répandu en ces temps de chauffage fort peu efficace. Dès le 22 mai 1782 il avait le droit de boire du vin (facturé en supplément).
Les livres qu'il a achetés en fournitures :
1781-1782 : Paroissien, Catéchisme Historique Latin; Catéchisme. Rudiment ; Historiae Selectae e Veteris ; Phèdre ; Appendix de Diis ; Nouveau testament Français ; Dictionnaire français.
1782-1783 : Cornelius Nepos ; Methode de Juilly ; Ancien Testament.
1783-1784 : Gradus ad Parnassupm ; Selectae e Profanis ; Virgile ; Méthode de Port-Royal : Eléments de poésie latine ; Atlas III ; Mappemonde ; Instruction pour la jeunesse ; Instruction pour la communion ; Ovide ; Nouveau testament latin. Dictionnaire français.
1784-1785 : Quinte-Curce ; Térence ; Pro LIgario de Cicéron ; La Fontaine ; Eléments d'Hisotire Naturelle
1785-1786 : Virgile ; Horace; Salluste ; Rousseau (Jean-Baptiste naturellement) ; Précis de l'Histoire de France ; Histoire romaine ; Métamorphoses d'Ovide ; Bezout (manuel de mathématiques) I et II. Catéchisme de Noailles. Pro Archia de Cicéron ; Instruction de la Jeunesse ; Instruction pour la communion.
1786-1787 : Boileau (Dictionnaire latin) ; Tacite ; Géographie ; Rhétorique ; Pro Milone de Cicéron
1787-1788 : Algèbre de Bezout. (Les cours de philosophie étaient dictés et les élèves ont rarement des manuels imprimés).
Il a eu, en 1782, la récompense d'un voyage à Chantilly  (chez les Condé) où les Oratoriens emmenaient souvent leurs élèves non partis chez eux aux vacances. Et il a fait un voyage de vacances en 1786.
En 1782 il avait pu bénéficier de l'aide d'un répétiteur.
Les parents ont payé par très grosses sommes : 691 Livres, 600, 600, 1056, 1200, et laissent une dette de 1561 dont je ne connais pas le destin."
Grâce à Mme de Stael, il obtint sa radiation de la liste des émigrés et rentra à Paris en 1799. Sur ordre de Fouché, ministre de l'intérieur, il ne pût rentrer à Vire que le 5 août 1802. Lié avec Rivarol puis Chateaubriand et avec sa soeur, il publia en 1807 le génie de l'homme. En 1820 les Etudes Poétiques.
Marié avec Aimée de Banville le 4 juin 1810, professeur de littérature à Rouen le 25 juin 1810, inspecteur d'académie à Caen, et inspecteur général de l'Université en 1830, il demissionnait en 1832 et mourut au Coisel le 2 décembre1833. Son épouse décédait le 24 novembre 1860. Enterré dans le cimetière de Burcy.Tombeau de
                Chênedollé - photo numérique
                Roynel-Leroy

Victimes de Guerre
1914-1918 : Leveillé, Lepeltier, Blanchard, L. Blanchard, Barbat, Huard, Esnault, Fortin, Desmortreux, Angot, Juhel, Anger, Buot, Gournay, Aubine, Chatel, Auvray, Aumont, Jeanne, Leloutre, Besnier, Lugan, Poret, Barbot, Chapel, Marienne, Aubeuf, Lenormand, R. Chatel, Haye, Paul, Poupion, Alphonse, James, Dubourgeais, Charles Michel d'Annoville.

Monument aux Morts de Burcy - photo
                numérique Roynel-Leroy
Autres Photos



E-mail : michel@roynel.com



Index